• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le système politique

Le système politique - Michael Lee

Ce serait bon de faire une décontamination du système politique aux États-Unis. Qui est d’accord avec moi ? Je voudrais changer les normes, les règlements, et faire en sorte que tous les partis politiques qui sont le moindrement importants, soient inclus dans les débats, et ne pas laisser de candidats sans couverture médiatique, comme c’était parfois le cas de Bernie Sanders. Ce dernier recevait moins de temps d’antenne que sa compagne, Hillary Clinton, qui a dû mettre quelques sous dans les poches des journalistes, et surtout, dans celles des propriétaires des compagnies qui détiennent les postes de télévision et de radio du pays. En tout cas, tout le monde sait que Bernie Sanders aurait dû gagner, mais qu’il s’est fait éliminer sans que ça soit le choix du peuple américain.

Plusieurs personnes à travers le monde surveillent de près toutes les nouvelles concernant les débats entre les deux politiciens qui se battent pour la présidence. Récemment, j’ai vu une photo qui circulait sur Facebook et qui annonçait que J.K. Rowling, l’auteure de la célèbre série « Harry Potter », avait reçu un commentaire sur Twitter lui disant de se mêler de ses affaires, car elle avait fait un commentaire au sujet de Donald Trump. Sa réponse est brillante : « Quand quelqu’un aussi niais et facile à manipuler s’approche assez près des codes nucléaires pour pouvoir en sentir l’odeur, ça devient l’affaire de toute la planète. » Je n’aurais pas pu le dire mieux qu’elle !

Une autre photo qui circule montre une tortue montée sur un poteau, et à la place de la tête de la bête, on voit celle de Trump. L’histoire qui l’accompagne, dit que quand on voit une tortue placée en haut d’un poteau 2x4 de cette manière, ça signifie que c’est un idiot qui l’a placé là, sans raison, et qui l’a abandonnée, alors que la tortue ne comprend pas ce qu’elle fait là, ni comment descendre. Est-ce que c’est vraiment lui qu’on veut comme président ?

Mais, peut-on dire que son opposition, incarnée dans le personnage d’Hillary Clinton, serait mieux pour notre pays ? Certes, elle semble un peu moins fasciste, et a peut-être un quotient intellectuel supérieur à celui de Trump, mais cette candidate aime la guerre. On a qu’à regarder de près ce qu’elle a fait à la Lybie, et combien elle désire continuer les guerres existantes. Je crains qu’elle ne cherche qu’à empirer la dominance américaine sur les autres pays, ou passer la balle à un autre pays, comme l’Arabie Saoudite ou l’Israël. Voulons-nous réellement que ça en soit ainsi ?

Je m’inquiète sincèrement des résultats… peu importe qui gagne !

 

The author:

author